fbpx

Mettre en avant sa charte graphique dans une vidéo marketing

par 23 Juil 2020INFOS & DOCS

charte graphique vidéo marketing

 

 

 

Se différencier de la concurrence, rappeler son univers de marque à travers une vidéo, faire savoir à son audience qu’elle regarde une vidéo propre au contenu de cette marque et non une autre, rendre une vidéo plus esthétique et créative… Il y a plein de bonnes raisons de travailler son branding vidéo et plus précisément : sa charte graphique vidéo !

Une charte graphique vidéo bien réalisée permet de proposer du contenu vidéo plus engageant.

La charte graphique vidéo doit être avant tout comprise par la cible, en ce sens, elle doit correspondre et être dans la continuité de l’univers graphique globale de marque. Comme la charte graphique, la charte vidéo doit être en phase avec l’identité de la marque et aux messages que la marque souhaite délivrer.

La charte graphique vidéo augmente donc la crédibilité de la marque lorsqu’elle prend la parole et communique en vidéo.

Au final, une bonne charte graphique vidéo, ce sont des codes visuels qui assurent une cohérence entre l’image de marque et son message.

 

Penser à l’objectif final pour définir sa charte graphique vidéo

 

Avant toute chose, pour établir sa charte graphique vidéo, il est important de se focaliser sur le but final de sa vidéo, dont les cibles que l’on souhaite atteindre : 

  • Veut-on faire passer un message compréhensible par le plus de monde possible ? Il faut donc opter pour une charte vidéo qui fait l’unanimité, plutôt consensuelle.
  • À l’inverse, prendre parti à travers des choix graphiques originaux peut être le risque de ne pas plaire à tout le monde, mais de bien cibler un public précis.

 

Penser à la lisibilité de la vidéo 

 

Un des points les plus importants quand on élabore sa charte graphique vidéo, c’est de penser à ce que les informations dans la vidéo soient lisibles. Pour ça, il faut penser à choisir des typographies facilement lisibles pour les textes qui apparaîtront dans la vidéo mais aussi de la bonne couleur. Il en va de même bien sûr, pour les logos des marques, qui doivent être parfaitement identifiables en vidéo. 

La surcharge d’informations en vidéo est aussi un critère à prendre en compte, c’est un piège à éviter. Il peut être bon de s’inspirer des affiches prints. Minimalistes en terme de texte, elles laissent parler le visuel par lui même. Le tout, pour imaginer des premiers écrans de la vidéo avec habillage graphique (voire créer un storyboard vidéo). 

charte graphique vidéo

La lisibilité est un critère encore plus important en communication B to B

 

Encore plus dans les vidéos marketing à vocation B to B : privilégier la lisibilité à l’esthétisme est important. Bien qu’ils doivent être travaillés, l’habillage vidéo, les animations et les transitions doivent être discrets et ne pas déranger la lecture des mots clés.

 

La charte graphique vidéo, un prolongement de l’identité visuelle de marque

charte graphique vidéo identité marque  

Après avoir pris en compte les critères importants de lisibilité, une charte graphique de vidéo est bien si elle reprend celle de la marque. C’est-à-dire, si elle correspond à la charte graphique qu’on utilise habituellement dans les autres outils de communication (comme la charte graphique web par exemple).

Tout en reprenant les codes de l’identité visuelle d’une marque, plusieurs questions se posent pour définir exactement sa charte graphique vidéo.

 

Quelles formes utiliser pour l’habillage graphique de sa vidéo ?

 

Les premiers éléments qui donnent le ton sur la charte graphique vidéo, ce sont les formes que l’on va choisir, notamment pour l’habillage vidéo. Ce sont ces formes qui vont être animées de manière dynamique en motion design tout au long de la vidéo.

Bandeaux, pictogrammes, formes géométriques… Il faut définir quels éléments seront nécessaires pour une vidéo de qualité, lisible et dans la continuité de la charte graphique. Pour s’aider, il est possible de reprendre des éléments visuels que l’on utilisait déjà auparavant, propre à la marque, (par exemple, un style d’illustration habituellement utilisé dans des supports de communication).

 

Quelles couleurs choisir pour sa charte graphique vidéo ?

 

Pour rappeler une marque, on peut réutiliser ses couleurs en communication vidéo. Il est possible de garder les mêmes couleurs principales et secondaires ou de les inverser. Si ajouter du blanc à sa charte graphique vidéo pour une meilleure visibilité est nécessaire, cela n’empiète pas sur les codes couleurs de la marque. D’autres nouvelles couleurs sont aussi les bienvenues pour accentuer des points important dans les textes par exemple.

 

Au final, reprendre les couleurs de sa marque en vidéo est une bonne chose mais c’est un critère flexible. Il est possible de les modifier pour les adapter au mieux à une vidéo (tout dépend du type de vidéo et des objectifs).

 

Quelle(s) typographie(s) choisir ?

Pour les typographies en vidéo, il est également possible de reprendre celles déjà prises par la marque dans ses communications, tout en définissant une typographie principale et secondaire. Ensuite, il faut aussi penser aux endroit où apparaîtront les textes dans la vidéo, si certains mots ou phrases seront en gras, etc…

 

Où placer son logo ?

Vous avez défini les formes, les principaux éléments graphiques de votre habillage vidéo ainsi que les couleurs et les typographies, maintenant se pose la question de l’utilisation de votre logo en vidéo.

Faut-il incruster son logo tel quel dans une vidéo ou plutôt des variations ? Quelle taille de logo choisir ? Faut-il changer les couleurs de son logo en vidéo pour une meilleure visibilité ? 

Le logo est idéal faire un rappel de votre marque en vidéo, mais il faut se poser les bonnes questions pour bien l’utiliser et l’incruster dans des séquences animées.

La question du logo en vidéo mène aussi à la réflexion sur l’introduction et la conclusion d’un film. Faut-il par exemple incorporer le logo en fin de vidéo accompagné d’un CTA (call to action) pour favoriser l’engagement ? Ou alors, le mettre au tout début pour rappeler votre marque au spectateur ? Ou encore montrer votre logo en introduction et conclusion ? Encore une fois, tout dépend de vos objectifs et de la nature de votre projet vidéo.

 

Ajouter des sous-titres peut faire toute la différence dans une charte graphique vidéo

 

Les sous-titres augmentent la lisibilité d’une vidéo mais impactent aussi son habillage graphique. (Plus d’informations ici dans notre article entièrement dédié à l’utilisation des sous-titres en vidéo.) Il faut donc apporter une importance particulière à la réalisation des sous-titres, notamment si la vidéo consiste en une interview. Dans une interview vidéo, (voir les bénéfices de l’interview vidéo pour les marques dans notre article sur le sujet), la valeur du contenu reste dans la prise de parole et l’habillage doit être avant tout informatif. Une vidéo doit pouvoir être regardée dans toutes circonstances et sans son.

 

Et le motion design dans tout ça ?

Maintenant que nous avons vu les pistes pour définir les éléments graphiques de base dans une vidéo, il faut se pencher sur la question du motion design.
La vidéo, à la différence des autres supports de communication, c’est bien évidemment des mouvements et du dynamisme !

 

La vitesse d’animation des éléments graphiques et des transitions contribue à l’ambiance d’une vidéo

À cette étape, il faut décider à quoi va ressembler le motion design dans un projet vidéo. En d’autres termes, choisir les types d’animations et la vitesse des transitions.

Pour définir une dynamique des mouvements et/ou des séquences, il faut savoir qu’on peut les accélérer ou les décélérer.

Dans le cas d’une vidéo de présentation d’un produit, on peut jouer sur des mouvements ou des transitions en motion design au ralenti, pour prendre le temps de bien décortiquer les fonctionnalités d’un produit et de bien les expliquer au spectateur. 

Toujours dans un choix de vidéo avec des animations lentes, il y a aussi les produits de luxe qui utilisent beaucoup ce procédé, dans des spots publicitaires, avec des mouvements fluides, pour avoir le temps de bien identifier le produit et ainsi le mettre en valeur. 

Les banques et les assurances optent en général aussi pour des montages fluides au tempo et motion design lent, le tout avec des éléments d’habillage graphique aux formes arrondies pour jouer sur le sentiment de confiance et de sécurité. 

A l’inverse, des animations rapides, accélérées, dans une vidéo, peuvent être idéales si, par exemple, on traite de sujets comme l’événementiel (caractérisé par du rythme et du dynamisme) ou le sport (l’effort)…

motion design vitesse animation charte graphique

À part la vitesse d’animation, il faut penser à optimiser l’expérience de lecture, en faisant apparaître les textes de gauche à droite pour s’adapter à la manière de lire naturelle.

Du motion design pour quel type de vidéo ?

Le motion design se prête moins au contenu spontané, aux réactions à chaud, son utilisation est plus publicitaire et marketing, c’est là ou il laisse le terrain libre à toute créativité où seule limite est l’imagination.
Son utilisation dans d’autres cas doit être utilisée avec modération, par exemple, en introduction dans une vidéo, ou comme habillage sobre pour une captation.

Nous avons rédigé un article sur le motion design pour en savoir plus, ici : https://arimedias.com/film-motion-design/

 

Quelques exemples de chartes graphiques vidéo réussies

 

Comme nous allons le voir dans ces exemples, plusieurs marques ont très bien réussi leur charte graphique vidéo.

 

Le Monde, un choix dans l’identité éditoriale

 

Le journal Le Monde a retravaillé sa charte graphique vidéo. Le média s’est focalisé sur les textes explicatifs dans ses vidéos, tout en trouvant sa patte graphique qui le différencie, pour rendre l’identité du Monde plus claire dans ses vidéos.

Pour tenir au courant les spectateurs de l’actualité tout en mettant en avant son branding vidéo, Le Monde a réussi à créer une véritable cohérence graphique vidéo. Le journal français a opté, pour des textes explicatifs incrustés directement dans le montage vidéo, comme beaucoup de ses concurrents dans le journalisme, mais avec des choix graphiques bien différents de ces derniers.

Le Monde a choisi comme typographie principale la police d’écriture serif de son journal (avec empattement) pour ses vidéos d’actualité. De ce fait, le titre Le Monde souligne l’aspect traditionnel de l’univers de l’écrit et l’héritage du journal. À l’inverse, les autres médias d’actualité utilisent souvent des polices sans serif dans leurs vidéos.

Pour ce qui est de l’animation des textes, le Monde est resté sobre mais efficace, sans partir dans de nombreuses animations/transitions comme il peut y avoir en général dans les vidéos d’information.

Aussi, les mots clés dans les phrases ne sont pas mis en valeur par une couleur.

Au final, la stratégie du journal Le Monde dans sa charte graphique est la différenciation par la simplicité.

 

HubSpot

 

Dans cette vidéo explicative en motion design, HubSpot n’a pas hésité à réutiliser sa charte graphique initiale. Comme sur leur site, on retrouve les formes arrondies, les mêmes couleurs et des incrustations photo.

 

Evian

 

Dans cette vidéo social media, la marque Evian a joué à fond sur les couleurs emblématiques de son logo, dont le bleu, le rose.

 

Nous avons évoqué les questions importantes à se poser, les points à ne pas oublier, quelques pistes et des exemples pour se lancer dans l’élaboration de sa charte graphique vidéo.

Pour la réussir au mieux et faire ressortir l’univers de son entreprise ou de sa marque dans son contenu vidéo, il ne faut pas pas hésiter à faire plusieurs tests de charte graphique vidéo ! 

Élaborer des storyboards, des croquis, des essais lors du montage, préparer les textes avec les mots-clés… Le tout, en suivant les codes graphiques de sa marque pour les transposer à la vidéo et les réadapter si besoin.

Vous avez un projet de film d’entreprise ou de spot publicitaire ? Vous souhaitez vous faire accompagner dans la création de votre charte graphique vidéo  ? 

N’hésitez pas à nous en parler pour que nous puissions collaborer et vous conseiller !

Nous serons réactifs et à l’écoute de vos besoins.

À l’affiche

Révolution : la vidéo de marque sur TikTok en 2020

Révolution : la vidéo de marque sur TikTok en 2020

L’application TikTok a fait une montée en puissance en 2020, et les marques y sont de plus en plus présentes. Elle offre la possibilité de sponsoriser sa vidéo d’entreprise afin de toucher une audience qui s’agrandit de jour en jour. Grâce à TikTok for Business, l’application ouvre de nouvelles portes vers une stratégie digitale moderne.

charte graphique vidéo marketing

Mettre en avant sa charte graphique dans une vidéo marketing

Lorsque l’on crée une vidéo pour sa marque, il faut que l’on puisse la reconnaitre dès les premières images. Utiliser le logo de l’entreprise va de soi, mais intégrer la totalité de la charte graphique est excellent pour appuyer l’identité de marque.

stories linkedin communication vidéo b2b

Surprendre son audience B2B grâce aux stories LinkedIn

S’approprier les stories LinkedIn, peut être l’occasion de se démarquer des concurrents et de proposer du contenu vidéo différents, permettant ainsi de toucher de nouvelles cibles

vidéo marketing d'influence influence marketing influenceurs youtube

La vidéo marketing d’influence

Le marketing d’influence est devenu incontournable en quelques années, et encore plus la vidéo marketing d’influence.

vidéo marketing d'influence influence marketing influenceurs youtube

Vidéo crowdsourcing : inciter à la production participative

Pour faire participer son audience à un projet, ou lui proposer un jeu, un défi, un sondage ou un concours sur les réseaux sociaux, il existe un moyen très efficace : la vidéo crowdsourcing.

Archives

Pin It on Pinterest

Share This